Toutes les publications
Guide technique

Urbanisme aérien | L’urbanisme s’envoie en l’air

17 septembre 2018

On assiste depuis quelques années à un développement et une convergence de nouvelles technologies énergétiques, de télécommunications et de transports qui risquent fort bien de modifier en profondeur notre relation au territoire, notamment en révolutionnant la manière de consommer, de commercer et de se déplacer. Et c’est déjà commencé!

Les drones, une révolution en cours

De toutes les technologies de transport en développement, celle des drones risque d’avoir une incidence particulièrement marquée sur nos vies, nos villes et notre paysage urbain.

Encore assez limité dans notre environnement immédiat, il est prévu que le nombre de drones au Canada augmente d’environ 250 % en 5 ans, passant de 575 600 en 2018 à plus de 1,4 million de drones en circulation à l’horizon 2023-2024. Et il semble s’agir d’une tendance lourde et généralisée. Aux États-Unis, les ventes de drones seraient quant à elles passées d’environ 700 000 drones en 2015 à plus d’un million en 2016. En termes de marché, il est estimé que la valeur de l’industrie des drones aux États-Unis, évaluée à 3,3 milliards de dollars américains en 2015 passerait à 90 milliards de dollars américains en 2025, soit une croissance de plus de 2600 % en 10 ans. En Europe, le marché des drones est en pleine croissance. À titre d’exemple, en France, le marché des drones a connu une croissance de 365 % en 3 ans (entre 2012 et 2015), passant de 62 millions à 288 millions d’euros. Avec une telle croissance, ce n’est qu’une question de temps avant que le ciel des villes soit peuplé de ces véhicules utilisés pour différents usages individuels, institutionnels et commerciaux.

Les drones sont de plus en plus utilisés par les citoyens et entreprises en raison des innombrables possibilités d’utilisation, leur flexibilité et de leurs faibles coûts (en comparaison des aéronefs traditionnels). Au niveau des collectivités, le développement de la livraison aérienne et le transport aérien autonome sont probablement les deux nouvelles formes d’utilisation qui risquent d’avoir la plus grande incidence sur nos milieux de vie à moyen terme.

Des opportunités pour les municipalités?          

Les drones ne représentent pas qu’un défi pour les municipalités. En fait, plusieurs municipalités à travers le monde y voient plutôt une opportunité pour améliorer la gestion de leur territoire. À titre d’exemple, la municipalité d’Istres (France) ainsi que 69 services municipaux d’incendies aux États-Unis utilisent des drones pour surveiller les feux de forêt. D’autres municipalités, telles que Santiago de Chile (Chili), Arlington (Texas) ou encore Upper Uwchlan (Pennsylvanie) utilisent des drones à des fins de contrôle de la circulation routière et de renforcement de la surveillance policière dans certains secteurs. Des municipalités comme Vernon Hills (Illinois), Tampa (Floride) ou Somerville (Massachusetts) aux États-Unis utilisent les drones pour réaliser des inspections visuelles aériennes des toits de ses bâtiments, de ses infrastructures grises et vertes, et de terrains difficilement accessibles. Les municipalités peuvent même utiliser les drones pour soutenir le service municipal d’inspection. Les drones pourraient être utiles aux municipalités, en leur permettant de réaliser des économies substantielles de temps et d’argent dans la gestion de leur territoire!

Qu’est-ce qu’un drone?

Les drones, aussi appelés « système d’aéronef sans pilote (UAS) », sont décrits par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) comme des « systèmes d’aéronefs pilotés à distance (RPAS) ». Ils peuvent être de dimensions et de formes variées, allant de modèles réduits en forme d’animaux pouvant se loger dans un sac à dos à de véritables aéronefs classiques en forme d’hélicoptères (Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, 2013).

Lire la suite (Format PDF)

Image: Medium.com


Abonnez-vous à
notre guide technique