default-logo
Client : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Ville de Montréal
Date : 2020

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville à Montréal a mandaté L’Atelier Urbain en collaboration avec HUMÀ Design + Architecture pour réaliser le programme particulier d’urbanisme de l’aire TOD « Transit-Oriented Development » des gares Ahuntsic et Chabanel à Montréal. Le document de planification stratégique conçu pour encadrer la densification durable de ce secteur, sa qualité et son attractivité est le fruit d’un travail collaboratif et participatif important. S’appuyant sur une démarche de conception intégrée, l’avancement du travail a été présenté et discuté à un bureau de projet composé des acteurs du milieu tout au long du processus. La démarche de planification mise de l’avant comprend également des activités d’idéation et des consultations publiques en amont de l’exercice de conception de l’aire TOD, faisant de ce projet un exemple en matière de participation publique. Plusieurs activités participatives conçues dans un processus itératif ont permis de rejoindre autant la population que les partenaires de développement économique et social.

Le développement du territoire est régi par le plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) qui vise à orienter 40 % de la croissance démographique au sein de quartiers de type TOD. Cet ancien secteur manufacturier se présente aujourd’hui comme un pôle économique en croissance à l’échelle métropolitaine. Structuré par la présence de deux gares de trains de banlieue et la proximité de l’une des futures stations du Réseau express métropolitain, il bénéficie d’une localisation stratégique. Ses espaces sous-utilisés offrent une importante opportunité de redéveloppement. La planification a été élaborée selon l’approche TOD, selon laquelle le développement de quartiers se fait sur une aire à distance de marche d’un point d’accès structurant au réseau de transport en commun. Misant sur un retissage urbain et social, le concept relie et désenclave les différents sous-ensembles par des axes de mobilité structurants permettant la création d’un quartier uni et complet. La mobilité durable pourra ainsi supporter le dynamisme et l’attractivité de ce pôle urbain.

Ce projet comprend deux volets de planification, soit la mobilité et l’aménagement. La présence de deux gares de trains de banlieue ainsi que la proximité d’une future gare du REM soulève la pertinence d’encadrer le développement de ce secteur qui connaît déjà d’importantes transformations sur le plan de sa forme urbaine et de sa vocation. Ainsi, la mobilité durable supporte le dynamisme et l’attractivité de ce pôle urbain. La place qu’occupe le transport actif et collectif guide désormais l’aménagement du domaine public, les déplacements et les différentes fonctions urbaines du secteur

Prix :

  • Prix d’excellence en urbanisme dans la catégorie City and Regional Planning , Institut Canadien des Urbanistes, 2021