default-logo
Client : Ville de Longueuil
Date : 2020

La Ville de Longueuil s’associe à L’Atelier Urbain pour proposer des concepts de mise en valeur du boulevard Taschereau, artère structurante autour de laquelle de nombreux investissements sont à prévoir au cours des prochaines années. Cette volonté a donné lieu à la réalisation du projet LÉEO, un lien électrique est-ouest permettant la connexion de près de 10 % de la population de la région métropolitaine de Montréal. Ce défi de taille a d’abord été adressé dans son ensemble, c’est-à-dire que la réflexion autour de cet axe de transport nécessitait une revitalisation des quartiers à ses abords. Il résulte de ce mandat une planification détaillée de six pôles de développement distincts et complémentaires, réfléchie dans une logique d’hypermobilité durable. Le boulevard Taschereau devient désormais structurant pour la création de milieux de vie de qualité où sont conciliés les modes de transports collectifs, actifs et véhiculaires.

Cet exercice de planification visait à apporter une solution durable aux enjeux de circulation automobile et être actif dans la lutte aux changements climatiques. Le lien électrique proposé permettra une augmentation importante de la part modale du transport collectif sur la Rive-Sud de Montréal et une diminution du nombre de transferts modaux grâce à son tracé et à la connexion qu’il offre entre des points de destination importants. D’est en ouest, il reliera notamment le centre-ville de Longueuil, des institutions de santé, dont l’hôpital Charles-Le Moyne, des institutions académiques, différents pôles commerciaux locaux et régionaux, des espaces verts ainsi que les stations du Réseau express métropolitain (REM).

La planification des quartiers aux abords de ce lien électrique, parallèlement à la reconfiguration des voies du boulevard Taschereau, permet de favoriser le développement économique au-delà d’un secteur représentant 245 hectares. Ce projet innovant est donc majeur et réellement structurant pour le Grand Montréal. Non seulement il démontre une intégration efficiente de la planification des transports à la revitalisation d’un territoire important, mais ce projet multiplie également les bénéfices environnementaux grâce à quatre actions principales :

  • Implantation d’un lien électrique de type tramway et suppression de voies automobiles : Le mode de transport en commun électrique proposé est central à la reconfiguration de l’axe Taschereau. Le trajet effectue plusieurs arrêts entre le Cégep Édouard-Montpetit et la gare Panama. Les stations sont conçues avec des toitures vertes et sont autonomes sur le plan énergétique grâce à l’intégration de panneaux solaires. Elles sont aménagées de manière à assurer la sécurité des déplacements des piétons.
  • Aménagement d’une voie flexible : Le réaménagement des voies du boulevard Taschereau intègre une voie flexible. Cette voie est flexible par son utilisation modulable qui peut varier d’un secteur à un autre et se transformer dans le temps. Cette voie permet de proposer autant des espaces de stationnement sur rue que des stations d’autopartage ou des vélos en libre-service. Elle peut également servir comme espace de plantation pour renforcer le corridor de biodiversité.
  • Corridor de biodiversité et gestion de l’eau : L’aménagement actuel du boulevard Taschereau est la source d’importants îlots de chaleur. Le redéveloppement de cet axe se présente comme une opportunité pour faire de ce boulevard un véritable corridor de biodiversité et augmenter l’indice de canopée, réduisant ainsi les îlots de chaleur. De plus, la gestion de l’eau pluviale est un enjeu majeur sur les axes routiers d’importance. Le projet répondra à cet enjeu en assurant une gestion de l’eau pluviale sur place, au centre de la voie.
  • Saillies de trottoir plantées : Les plantations en saillie de trottoir appuient plusieurs actions dans un objectif de renforcement du corridor de biodiversité, de protection des déplacements piétonniers et de gestion de l’eau pluviale à même le site.

 

La démarche de planification du corridor Taschereau fut l’occasion de proposer des actions innovantes et concrètes sur le plan de la mobilité durable et de la planification d’un milieu de vie de qualité. Mené en collaboration avec la Ville de Longueuil par une démarche de conception intégrée, cet exercice de planification a donné lieu à un plan directeur. À l’heure actuelle, les grandes lignes de ce plan directeur ont été communiquées à la population par le biais d’une vidéo promotionnelle. La vision rassembleuse et les gestes concrets qui ont été présentés ont retenu l’appui du Ministère des Transports du Québec qui évalue sa contribution financière et l’arrimage au Réseau express métropolitain (REM).

Prix :

  • Lauréat, Compilation des projets novateurs en urbanisme 2020, Relève en urbanisme;